Parole à l’association des chats Port Saint Louisiens

Parole à l’association des chats Port Saint Louisiens

Solidement implanté à Port St Louis depuis février 2010, l’association des chats  port saint louisiens, présidé par Mme Kem Catherine et une soixantaine d’adhérents et bénévoles, s’occupe de stériliser et tatouer les chats errants, limiter leur prolifération, génératrice de misère animale (ils sont remis en liberté à l’endroit où on les a trouvés). 107 stérilisations en 2012, 92 en 2013 : « cette année, il n’y a pas eu de bébés. Notre action porte ses fruits ».

association des chat port saint louisiens

Nourriture et soins leur sont ensuite prodigués chaque jours, avec pour chaque quartier des adhérents « référents ». L’association a aussi pour but de rendre responsable les propriétaires de leurs animaux en les poursuivant en justice pour maltraitance et négligence en se portant partie civile.

D’utilité publique dans une grande ville portuaire comme la notre, avec une très large composante rurale, le chat libre, stérilisé et bien traité est porteurs de valeurs positives (éloignement des rongeurs, impression de sérénité des lieux où vivent des chats heureux, valorisation du travail des bénévoles qui entretiennent ces lieux, vertue destressante du chat aujourd’hui reconnu scientifiquement…).
Dernière exemple en date, la décheterie de Clamecy, dans la Nièvre, entretient une quinzaine de chats pour dératiser le site. Bilan, plus de poison toxique à employer et une économie de 2000 € par an (une idée pour celle de Port St Louis ?)

association chat port saint louis

Notre travail est d’ailleurs reconnue par la commune, qui nous subventionne à hauteur de 100 stérilisations par an, et aidé par le Conseil Général et le Conseil régional.

Nous avons pour objectif de pouvoir bénéficier d’un terrain pour y installer un refuge digne d’une ville comme la notre, où nombreux sont les habitants à aimer les chats et comprendre leur utilité au sein de la commune.

Signalons enfin que l’association dispose depuis peu de son blog et d’une page facebook, lien d’information incontournable aujourd’hui pour que chacun puisse suivre notre action et partager les informations.

Un dernier mot enfin, le chat est un animal sensible, pas un cadeau ni un jouet ou un caprice, aussi, adoptez en connaissance de cause. Soyez responsable !

En ce moment l’association organise une tombola , 1 € le ticket seulement pour aider nos chats, de nombreux lots à gagner.

Prenez vos tickets auprès de nos bénévoles ! Tirage public le 12 avril 2014 (tous les renseignements sur leur blog)

article : CHAREYRE malik

Adresse mail : associationleschatspsl@yahoo.fr

Le blog : cliquez-ici

La page facebook de l’association: cliquez-ici

3 COMMENTAIRES

  1. "Le chat errant est considéré à Rome comme un citoyen à part entière", explique Giosy Scarabino, l'une des responsables du Bureau municipal des droits des animaux. Depuis 1997, une loi régionale assure "la protection des chats qui vivent en état de liberté". Et l'article 11 stipule qu' "il est interdit à quiconque de les maltraiter et de les déplacer de leur habitat", sous peine de sanctions qui ont été durcies en 2004 : jusqu'à dix-huit mois de prison et 15 000 € d'amende. Donc le chat romain est libre, sous la protection de la loi, y compris s'il squatte un lieu privé, comme le jardin ou la cour d'une copropriété. Pas touche ! Une légende veut que, dans l'Antiquité, les chats aient sauvé la ville de la peste en exterminant les rats. Arrivés d'Egypte, où ils étaient sacrés, les chats se sont rendus utiles en préservant des rongeurs les réserves de grains. C'est à ce titre qu'ils étaient protégés par les empereurs romains.

    L'article du monde complet :

    http://www.lemonde.fr/voyage/article/2005/06/07/les-chats-empereurs-de-rome_657132_3546.html

  2. bonjour pouvez vous nous aider nous contactons toutes les associations de la region pour des chats errants qui vivent sur l aeroport de marseille provence et sont nourris par des personnes qui travaillent a l aeroport environ une dizaine de chats la direction de l aeroport veut les supprimer nous cherchons donc des associations avec structure pour recuperer ces chats qui ne sont pas adoptables avez vous une idee merci pour eux ;annick b

Laisser un commentaire