Retour sur le Championnat du Monde de Kite Speed avec Marie Desandre Navarre

Le Club DMC (Delta Mistral Camargue) organisait le Kite Speed World Championship du 6 au 15 juillet 2012 à Salin de Giraud.

Marie Desandre Navarre CKWC 2012 (credit photo: pierre-Guerville)

Les meilleurs kite-surfeurs de la planète s’y étaient donnés rendez-vous pour essayer de battre le record mondial mais le mistral n’a malheureusement pas répondu présent sauf pour la 6eme manche sur 9 où le vent a dépassé les 25 nœuds. Rob Douglas a du sortir la 12m² pour pouvoir s’imposer alors que les autres compétiteurs étaient en 8 ou 10m2! Alex Caizergues, de retour de blessure, termine 7ème du classement général IKA Speed et 3ème au Championnat de France Open.

CKWC 2012

Podium : Championnat du monde Homme 1.Rob Douglas 2.Sylvain Hoceini 3. Damien Leroy

 

Chez les dames, Marie Desandre Navarre, qui devient pour la première fois Vice Championne Du Monde de Vitesse Kite et Vice Championne de France, cette Saint Louisienne d’adoption nous a fait le plaisir de répondre à une interview.

Podium : Championne du Monde Femme 1.Consorti Charlotte 2.Marie Desandre Navarre 3. Winkler Jessica

Interview »facebook »

PSL Info:

- Peux-tu te présenter en quelques mots?
– Comment as-tu commencé le kite?
– Quel est ton parcours sportif?

MDN:  Je m’appelle Marie j’ai 29 ans et j’habite à Port Saint Louis du Rhône depuis 4ans. Originaire de la région d’Aix, j’ai toujours été très sportive, 10 ans de volley ball en compétition (les dernières années au niveau nationale 3), danse, taekwondo, tennis et 4 ans de Fac de sport; aussi adepte des sports de glisse tel que le snowboard, la voile, le windsurf, j’ai rencontré des personnes au sein de Décathlon durant une formation fin 2007 qui tout comme moi étaient intrigués par « ce nouveau sport » et puis on a décidé de faire un stage et après impossible de lâcher!!

A la suite de ça je rencontre mon copain Alexandre qui est lui même kite-surfeur professionnel et de là tout s’enchaine très vite, déménagement en Camargue, je le suis sur quelques compétitions, et deux ans plus tard je quitte mon boulot pour pouvoir voyager au maximum, m’entrainer et faire des compétitions.

Les résultats suivent petit à petit, je teste plusieurs discipline du kite notamment la longue distance (genre de régate) qui ne me convient pas finalement, les conditions de navigation étant parfois si légère que le kite s’envoler difficilement !!
J’opte finalement pour la vitesse discipline beaucoup plus radicale et celle ou mon amoureux excelle, j’y gagne donc un “coach”.
Je participe à mes premiers Championnats du Monde de vitesse en 2009 et je me classe 5 ème, les deux années qui suivent aucuns championnats du monde n’est organisé à cause de la crise …
Voila pour ces Championnats du monde j’ai été pré- sélectionnée par rapport à mon résultat en 2009.

- Penses-tu qu’au niveau féminin le spot des Salins a un potentiel de record du Monde?

Le spot des Salins peut en effet être propice à un record du monde, avec une bonne orientation du vent Nord, Nord ouest et du vent fort sachant qu’en automne les journées de vent supérieurs à 40 nœuds sont plutôt nombreuses;-)

- Par rapport à Lüderitz (Namibie), penses tu qu’il est plus facile de se « lâcher » aux salins?

Je ne suis pas allée à l’eau à Lüderitz par peur de me faire mal, et aussi à cause de l’absence  de secours et de vrai hôpital avant 5h de voiture, donc oui je pense qu’on peut plus se lâcher aux salins pour ces raisons là.

- On a beaucoup parlé de protection de l’environnement (natura 2000) mais pas de protection humaine, pensez-vous que le port du casque et autres protections (dorsale par exemple) contribuerait à donner une image plus sécuritaire du kite?

Nous portons déjà un gilet d’impact qui nous protège lors des chutes, pour ce qui est du port du casque et des protections il en va de la volonté de chacun, pour ma part les fois où j’ai porté le casque il m’a plus gênée et blessée que protéger, il faudrait peut être travailler sur un casque spécial pour la pratique de la vitesse.

- Qu’as tu pensé de la prestation de DMC sur l’organisation de cette épreuve?

Dmc à fait un travail exceptionnel, l’aménagement du site de la compétition était vraiment beaucoup de travail et pour avoir vu le site avant et après j’ai été bluffé du résultat, un grand bravo à toute l’organisation et aux bénévoles!!

- Pratiques-tu d’autres disciplines kite autre que le speed? (en compet)

J’ai commencé la compétition en kite en faisant de la longue distance, à ma deuxième compétition en 2008 je me suis classée troisième du Championnat de France, à partir de 2009 j’ai participé à toutes les longues distance du Mondial du Vent en me classant deuxième en 2011 troisième en 2010 quatrième en 2009 , cette année malheureusement à cause d’une blessure au genou je n’ai été que spectatrice, mais mon but aurait été de continuer mon ascension en montant sur la première marche du podium!!
En 2010 j’ai entamé les championnats de France de race, mais après deux étapes j’ai abandonné, le format de course ne me plaisait pas et courir dans 8 nœuds de vent non plus

– Plus globalement, conseillerais-tu la région comme destination « Kite » au sens large? et pourquoi?

Oui je conseille notre magnifique région et nos grandes plages comme Beauduc, la plage Napoléon et Piémanson des lieux paradisiaques si l’on continu à les respecter pour la pratique du kite et même la plage de Carteau qui d’un point de vu “sécurité “ est parfaite pour les débutants puisqu’on a pied très longtemps

– Quel est ton programme dans les mois à venir?

L’entrainement toujours et encore ce titre est un vrai Bonheur qui m’a motivée encore plus pour les compétitions à venir, au programme aussi quelques jours de vacances à l’étranger mais toujours une destination kite et la recherche de sponsors pour pouvoir m’engager sur les compétitions à venir.

- Ne regrettes-tu pas le faible nombre de participantes dans se type d’épreuve?

Si c’est dommage mais beaucoup non pas pu venir par manque de budget et pour toutes les autres compétitions c’est pareil, bien évidemment qu’on aimerait toutes participer à toutes les compétitions aux 4 coins du monde mais malheureusement tout cela à un prix, l’avion, le logement, l’inscription, la vie sur place, et juste un très petit nombre en France réussisse à avoir les sponsors pour le faire.

Merci de nous avoir consacré ce temps pour répondre à nos questions . Toute l’équipe se joint à moi pour te souhaiter une bonne continuation et réussite dans tes projets. A bientôt.

merci à Michel pour son aide technique précieuse ;o)

CKWC 2012

Celà peut aussi vous interresser

Les saint louisiens en route pour le 4ième tour de la coupe de France
Retour sur la Course de l'Avenir Titi Boncoeur mai 2012
Le CNR vainqueur de la Coupe de France 2012
FSK-PSL reprise des cours

6 réponses de Retour sur le Championnat du Monde de Kite Speed avec Marie Desandre Navarre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>